L’Étudiant de Prague est un film allemand de Stellan Rye et Paul Wegener, réalisé en 1913. Scénarisé par Hanns Heinz Ewers, il est directement inspiré d’une histoire d’Edgar Poe (« William Wilson », 1839) et d’un poème d’Alfred de Musset (« La Nuit de décembre », 1835). 

 

Le long-métrage met en scène les péripéties de Balduin, étudiant de condition pauvre qui, après s’être épris d’une jeune fille de bonne famille, passe un pacte avec un sorcier pour devenir riche. Le critique Siegfried Kracauer a déclaré à propos du film que celui-ci était annonciateur de la division de la société allemande entre la classe moyenne et la classe dirigeante. L’Étudiant de Prague a aussi donné des idées au psychanalyste autrichien Otto Rank, lequel a rédigé son étude sur le double en 1914 (Don Juan et le double), après avoir vu le film.

Si L’Étudiant de Prague est aujourd’hui estimé par les cinéphiles, c’est pour plusieurs raisons. Il a tout d’abord lancé la carrière de Paul Wegener – ici coréalisateur, mais également interprète de l’étudiant –, qui deviendra plus tard une figure incontournable de l’expressionnisme allemand, notamment avec son film Le Golem (1915) et ses deux adaptations (Le Golem et La Danseuse en 1917, et Le Golem en 1920). Mais surtout, L’Étudiant de Prague est aujourd’hui considéré comme le premier long-métrage fantastique de l’histoire du cinéma. Le film, grâce au lien qu’il crée entre la littérature, la peinture et les premiers pas du cinéma allemand au XIXe siècle, annonce le courant expressionniste qui prendra de l’ampleur à partir des années 1920, avec des œuvres comme Le Cabinet du docteur Caligari (Robert Wiene, 1920).

 

L’Étudiant de Prague, quelques infos utiles

  • Réalisation : Stellan Rye et Paul Wegener
  • Scénario : Hanns Heinz Ewers
  • Casting : Paul Wegener, John Gottowt, Grete Berger…
  • Musique : Josef Weiss
  • Directeur de la photographie : Guido Seeber
  • Pays d’origine : Allemagne
  • Durée : 85 min