Régulièrement, dans le cadre de notre rubrique « Serendipity », nous vous présenterons divers évènements culturels à découvrir dans toute la France. Différentes thématiques seront mises en lumière en fonction de l’actualité ou simplement de nos envies. Pour ce mois d’octobre bien entamé, nous vous proposons donc de vous intéresser aux études de genre, à la sexualité dans la culture et les médias, ainsi qu’à la place de la femme dans la société.

 

Il est toujours stimulant de confronter ses idées avec celles des autres, de faire avancer sa pensée en l’enrichissant toujours un peu plus. Le site calenda.org regroupe de façon intelligente et intuitive toutes les informations concernant les différentes rencontres, réunions, colloques, séminaires et autres conférences afin d’informer les étudiants, enseignants et chercheurs de  toute l’actualité de la recherche. Le site est donc à la fois alimenté par les professionnels, mais aussi par tout un chacun, fonctionnant grâce à un système collaboratif. En quoi cela vous concerne-t-il ? C’est très simple : la plupart des conférences sont ouvertes au public, ainsi que les séminaires. Vous pouvez donc y assister et y participer en auditeur libre même si vous ne faites pas partie du cercle très sélectif de l’enseignement supérieur. Comme on est super sympa à la rédaction, on a décidé de vous faire des listes-résumés des prochaines rencontres potentiellement intéressantes en plus de nos propositions de sorties culturelles.

Voici donc des séminaires, colloques, expositions et rencontres à ne pas louper dans les mois à venir.  Sortez les calendriers !

Yay, knowledge !

Yay, knowledge !

 


Exposition : Niki de Saint Phalle au Grand Palais

 17 septembre 2014 – 2 février 2015

Niki 2

« Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle, à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. Si elle est surtout connue du grand public pour ses célèbres « Nanas », son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité. Le Grand Palais propose la plus grande exposition consacrée à l’artiste depuis vingt ans et un nouveau regard porté sur son travail. »

Plus d’informations ici !

Lieu : Grand Palais – 3 Avenue du Général Eisenhower, Paris (75008)


Théâtre : King Kong Théorie

À partir du 2 octobre 2014, du mardi au samedi à 19h

KKT

« À travers son témoignage musclé, Virginie Despentes repose la question de la condition de la femme (et des hommes) dans notre société après son passage dans le deuxième millénaire. Est-ce que la révolution sexuelle qui a eu lieu il y a près d’un demi-siècle a permis au monde d’évoluer vers plus de tolérance, de reconnaissance et de justice ? Sa réponse est que, oui, les choses ont bougé, mais qu’il y a encore du travail… Incarnée par trois comédiennes lumineuses, la pensée percutante et toujours d’actualité de Despentes agit comme un coup de fouet vivifiant ! »

  • D’après l’oeuvre de Virginie Despentes
  • Adapation : Vanessa Larré et Valérie de Dietrich
  • Mise en scène : Vanessa Larré
  • Avec Anne Azoulay, Valérie de Dietrich et Barbara Schulz

Plus d’informations ici !

Lieu : La Pépinière théâtre – 7 Rue Louis le Grand, Paris (75002)


Exposition : L’ombilic du rêve

Du 20 octobre 2014 au 4 janvier 2015

Félicien Rops

« Couvrant la période de la fin du XIXe à celle du XXe siècle, l’exposition « L’ombilic du rêve » du Centre Wallonie-Bruxelles réunit une centaine de dessins et de gravures de quatre artistes, Félicien Rops (1833-1898), Max Klinger (1857-1920), Alfred Kubin (1877-1959) et Armand Simon (1906-1981), autour des thèmes du rêve, du fantasme féminin, de l’érotisme et de l’inquiétante étrangeté. »

Plus d’informations ici !

Lieu : Centre Wallonie-Bruxelles – 127 rue Saint-Martin, Paris (75004)


 Exposition : Sade : Attaquer le soleil

Du 14 octobre 2014 au 25 janvier 2015

Sade

« L’oeuvre du Marquis de Sade remet en cause de manière radicale les questions de limite, proportion, débordement, les notions de beauté, de laideur, de sublime et l’image du corps. Il débarrasse de manière radicale le regard de tous ses présupposés religieux, idéologiques, moraux, sociaux. Suivant l’analyse d’Annie Le Brun, spécialiste de Sade et commissaire invitée, l’exposition met en lumière la révolution de la représentation ouverte par les textes de l’écrivain. Seront abordés les thèmes de la férocité et de la singularité du désir, de l’écart, de l’extrême, du bizarre et du monstrueux, du désir comme principe d’excès et de recomposition imaginaire du monde, à travers des oeuvres de Goya, Géricault, Ingres, Rops, Rodin, Picasso… »

Plus d’informations ici !

Lieu : Musée d’Orsay – 1 Rue de la Légion d’Honneur, Paris (75007)


Colloque : Érotisme et sexualité dans les arts du spectacle

Le jeudi 23 et le vendredi 24 octobre 2014

Théâtre

« Alors que de nombreux travaux portent sur les origines rituelles du spectacle vivant, ses fondements érotiques restent le plus souvent ignorés ou sous-estimés. Quels sont les fondements qui dans toutes les sociétés associent le spectaculaire à l’érotisme et à la sexualité aussi bien qu’au politique et aux croyances ? »

Plus d’informations ici !

Lieu : Salle de conférence – Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, 4 rue de la Croix Faron Saint-Denis, France (93210)


 Rencontres : Maroc : Femmes leaders, femmes en mouvement

Dimanche 26 octobre à 15h

Maroc

« En économie comme dans l’édition, la presse ou la société civile, des femmes marocaines sont de plus en plus nombreuses à s’investir et à agir. Une rencontre avec quatre femmes pleinement engagées dans la cité. »

Avec :

  • Meriem Bensalah Chaqroun, présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ;
  • Hakima Himmich, présidente de l’Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) ;
  • Layla Chaouni, directrice des éditions Le Fennec ;
  • Débat animé par Aïcha Sakhri, rédactrice en chef du magazine féminin Illi.

Plus d’informations ici !

Lieu : Institut du Monde Arabe – 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V, Paris (75005)

Salle du Haut Conseil, niveau 9
Entrée libre dans la limite des places disponibles


Conférence : Niki de St Phalle, la revanche des nanas

Jeudi 5 novembre à 18h30

Niki

« Niki de Saint Phalle (1930-2002) est une des artistes les plus populaires du milieu du 20e siècle. Elle est d’abord mannequin pour les grands magazines de mode américains avant d’intégrer le groupe des Nouveaux Réalistes, grâce à ses performances pour le moins agressives. La pratique de Niki de Saint Phalle consistait à tirer avec une carabine sur des poches de peinture pour éclabousser un mannequin-cible (1961). Après ces « exorcismes », elle exalta le triomphe des femmes avec ses nanas de polyester géantes et colorées. Avec son compagnon Jean Tinguely, elle anima divers lieux en Europe, du Jardin des Tarots de Capalbio à la grotte de Hanovre en passant par la Fontaine Stravinsky de Beaubourg. Au-delà d’un traumatisme personnel, sa démarche artistique exprime les revendications de la femme au XXe siècle. »

Plus d’informations ici !

Lieu : Salle Joseph Donon  – 69 Allée René Cassin, Villeneuve-Loubet (06270)


 Rencontres : Maroc : la création artistique au féminin

Jeudi 13 novembre, à 18h30

Maroc

« Il y a eu les pionnières : Chaïbia Tallal, Fatema Hassan El Farrouj, Malika Agueznay, et Radia Bent Lhoucine et bien d’autres, dont le travail s’inscrit plutôt dans une lignée figurative. Aujourd’hui une nouvelle génération d’artistes femmes dont l’univers artistique, dégagé du figuratif et plutôt tourné vers une modernité complexe et sans tabous a pris le relais. Le corps y occupe une place de choix. L’occasion ici d’engager le débat autour d’une vaste question : Que veut dire créer au féminin ? »

Avec :

  • Majida Khattari, artiste plasticienne et styliste. Son œuvre est une réflexion sur la situation et la perception de la femme musulmane moderne et sur le port du voile ;
  • Najia Mehadji, artiste peintre, reconnue notamment pour sa série autour du mythe d’Icare. Elle décline son œuvre en autant de « structures de flux abstraits », captant aussi bien l’éphémère que la grande durée ;
  • Fatiha Zemmouri, artiste plasticienne. Elle donne corps à des œuvres poétiques, alliant différentes techniques (dessin, collage, peinture, sculpture) et matériaux (charbon, bois, céramique) ;
  • Ikram Kabbaj, artiste sculptrice. Elle milite, à travers l’intégration de la sculpture dans le paysage urbain marocain, pour la diffusion de l’art en plein air, accessible à tous.
  • Débat animé par Syham Weigant, journaliste, reporter à Magazine Dyptik.

Plus d’informations ici !

Lieu : Institut du Monde Arabe – 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V, Paris (75005)

Salle du Haut Conseil, niveau 9
Entrée libre dans la limite des places disponibles


Projections : Portraits de femmes dans le cinéma chinois

Du 19 au 30 novembre

cinéma chinois

« À l’occasion de la commémoration de la naissance des relations diplomatiques entre la France et la Chine, on traversera toute l’histoire du cinéma chinois à travers la production de films mettant en valeur des personnages féminins particuliers : du mélodrame fabriqué dans les studios de Shanghai en passant par les épopées produites à Pékin après la Révolution (Le détachement féminin rouge) puis le retour d’un réalisme plus âpre dans les années 1990 avec les œuvres des cinéastes de la cinquième génération (Une femme chinoise). On fera aussi un détour par le cinéma hongkongais oscillant entre la fantaisie nostalgique (Héroïne des années 20), le portrait mélancolique (Center Stage) et l’observation fine et subtile (Une vie simple). EN PRÉSENCE DE MAGGIE CHEUNG. »

Plus d’informations ici !

Lieu : Cinémathèque française – 51 Rue de Bercy, Paris (75012)


Séminaire : Genre, médias et communication

Le vendredi 21 novembre et le vendredi 19 décembre

womenmedia

« Le séminaire Genre, médias et communication présente une série de travaux s’attachant à la question du genre dans la communication et les médias. Des dispositifs d’écriture numérique aux représentations médiatiques en passant par les discours institutionnels, le genre est l’un des rapports sociaux qui organisent le monde social et les pratiques au même titre que la classe sociale ou la catégorisation ethnoraciale. Aussi ce séminaire se propose-t-il d’ouvrir un espace de discussion autour des dimensions identitaires et performatives du genre, des modèles de masculinité et de féminité promus et négociés dans les médias et de la sexuation des usages médiatiques. L’objectif est de décrypter les modalités de la représentation et de l’expression du genre, à travers l’analyse des modes de catégorisation, des performances et des traces (ou de l’absence de traces) corporelles dans différents dispositifs médiatiques (web, presse, télévision, cinéma). »

Plus d’informations ici ! 

Lieu  : Institut des Sciences de la Communication (ISCC), Métros Les Gobelins ou Censier-Daubenton – 20, rue Berbier-du-Mets Paris, France (75013)


 Rencontres : Femmes marocaines : vers la parité ?

En partenariat avec le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH).

Jeudi 18 décembre à 18h30

Maroc

« La constitution marocaine du 1er juillet 2014 a fait de la parité un objectif constitutionnel et l’article 19 a prévu la création d’une Haute autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination. Où en est l’état de l’égalité entre hommes et femmes au Maroc ? Quels sont les principaux obstacles que rencontrent les femmes dans le chemin vers l’égalité et que faudrait-il faire pour avancer vers la parité ? »

Avec :

  • Latifa Bouhsini, membre du Conseil national de l’Organisation Marocaine des Droits de l’Homme (OMDH) ;
  • Rahma Bourquia, universitaire, présidente de l’Agence nationale d’évaluation ;
  • Nouzha Guessous, professeure de l’Université Hassan II de Casablanca, chercheure et consultante en droits des femmes et en bioéthique, chercheure associée au Centre Jacques Berque ;
  • Rabéa Naciri, universitaire, membre du CNDH.
  • Débat animé par Amina Ennceiri, secrétaire générale adjointe au Haut Conseil à l’intégration.

Tout le programme ici !

Lieu : Institut du Monde Arabe – 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V, Paris (75005)

Salle du Haut Conseil, niveau 9
Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Les Monty Python ont toujours eu une longueur d'avance.

Les Monty Python ont toujours eu une longueur d’avance.

Pensez à aller faire un tour sur le site de la revue Genre, sexualité & société !