L’oiseau bleu est un film muet américain, réalisé en 1918 par le cinéaste français Maurice Tourneur. Adapté de la pièce écrite par Maurice Maetterlinck, le long-métrage est une fable cinématographique qui nous évoque bien évidemment Alice au Pays des Merveilles. Ici, il est question de deux enfants pauvres qui refusent de donner leur oiseau à une jeune fille malade et plus désoeuvrée qu’eux. Rongés par la culpabilité, ils rêvent qu’ils partent à la recherche d’un mystérieux oiseau bleu. Ce dernier pourrait manifestement apporter le bonheur à cette petite fille, accompagné de la fée prénommée Berylune.

blue bird

Propulsés dans ce monde merveilleux, les enfants se promènent dans différents tableaux vivants, aux décors plus fantastiques les uns que les autres. Maurice Tourneur fait alors se métamorphoser les objets en animaux, dans une scène digne d’un véritable conte de fée. Mais le réalisateur ponctue également son récit d’histoires cruelles, comme celle où les enfants rendent visite à leurs grands-parents décédés dans un univers parallèle.

Avec son ton parfois naïf, le film semble donc s’adresser directement aux enfants. Pourtant, pour Maurice Tourneur il s’agit là d’une véritable démonstration de talent à l’état pur : mise en scène, montage et lumière sont maîtrisés à la perfection.

 

Le film est tombé dans le domaine public. Pour le télécharger, cliquez-ici.


  • Titre original : The Blue Bird
  • Réalisation : Maurice Tourneur
  • Scénario : Charles Maigne, d’après la pièce de Maurice Maeterlinck
  • Direction artistique : Ben Carré
  • Photographie : John van den Broek
  • Montage : Clarence Brown
  • Musique : James R. Bradford
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Durée : 75 minutes

 


L_Oiseau_bleu