Le 19 décembre, Art Is A Live accueillera le groupe Coming Soon, David Ledeunff – le guitariste de Hocus Pocus désormais en solo, ainsi que le groupe Dawn pour une soirée d’exception au New Morning (Paris). L’événement sera pop, mais aussi graphique et visuel grâce à la projection de photos et de vidéos durant les concerts, et lintervention de plusieurs illustrateurs pour la conception dune fresque inédite. À cette occasion, Vincent Fourdin explique la démarche du collectif parisien, dont il est le président et lun des membres fondateurs. 

 

Quel est le concept de Art Is A Live ?

Vincent Fourdin : Art Is A Live est né de l’alliance de trois associations qui poursuivaient le même objectif : produire des événements pluridisciplinaires ouverts et éclectiques pour réunir des publics divers dans un même lieu. Nous sommes dix membres fondateurs au sein du collectif. Ensemble, nous partageons les tâches de programmation, de communication, de technique, de scénographie et de direction artistique.

Le concept est simple : organiser des concerts variés auxquels se mélangent toutes sortes de pratiques artistiques, comme la peinture, la vidéo, et la photographie. La majeure partie des événements se déroule au New Morning, à Paris.

 

Comment vous est venue l’idée de ce collectif ?

À force de nous rendre à des soirées et des concerts, nous nous sommes aperçus que le déroulement était souvent le même. Après une première partie, il y a un entracte de quinze minutes sur musique de fond, tout le monde se précipite pour aller au bar ou aux toilettes ; les gens fument en vitesse, profitent d’un set d’1h30 et sans grande surprise, la soirée se termine. Nous, on voulait suivre un autre fil rouge, qui implique le public dans le processus de production. À chaque édition d’Art Is A Live, nous mettons un point d’honneur à ce qu’il n’y ait aucun temps mort. Il y a toujours quelque chose à voir, à entendre, à regarder ou à faire, avec par exemple des battle d’illustrations, des expositions tournantes, des animations en tout genre… Contrairement au côté normé du concert ou du clubbing, avec Art Is A Live, les artistes sont libres de faire le set qu’ils veulent. On est jamais à l’abri d’un invité surprise, et tout le monde peut se faire plaisir. Cela a donné lieu à de nombreuses collaborations inédites !

 

Au cours des précédentes éditions, quels artistes avez-vous eu l’occasion d’accueillir ? 

Lors des dix éditions officielles et de quelques hors-séries, nous avons eu la chance de recevoir des artistes tels que Fakear, The shoesThylacine, Sandra  Nkaké, Crazy B de Birdy Nam Nam, Dj Oil, et j’en passe… Il y a eu beaucoup de scènes électro, mais aussi de la soul, du hip-hop, de la musique expérimentale, un peu de tout au final ! Nous avons la chance de travailler avec des équipes vidéo formidables qui nous aident et nous soutiennent depuis la création du collectif en 2012. Pour ceux qui souhaiteraient se faire une idée des événements passés, toutes les éditions sont filmées et diffusées sur notre chaîne Youtube. Ces vidéos sont autant de jolis souvenirs qui racontent l’histoire de notre collectif.

 

Outre la musique, peux-tu m’en dire un peu plus sur les autres performances artistiques que l’on peut découvrir au cours de vos soirées ?

La plupart du temps, plusieurs artistes réalisent une fresque sur une toile de 6 x 2 mètres dans la salle. Au fil des heures, les illustrateurs s’inspirent de la scène, de l’ambiance et des personnes présentes pour peindre l’histoire de la soirée. En parallèle, il y a aussi des projections de courts métrages indépendants, des vidéos, et beaucoup de photos en partenariat avec la Blogothèque [un weblog musical, ndlr] ainsi qu’un large réseau de photographes.

Par exemple, pendant le set de Fakear, le public pouvait aussi découvrir une superbe série sur l’Islande, réalisée par Coline Sentenac. Les deux artistes ne se connaissaient pas, mais étrangement, leur travail était en parfaite symbiose.

 

ice06

 

Parle-nous des artistes de la prochaine édition d’Art Is A Live qui aura lieu le 19 décembre au New Morning.

Pour cette dixième édition, nous aurons la chance d’accueillir en concert trois représentants et autant de visions de la Pop. Dawn est une artiste pop romantique extrêmement prometteuse. Avec sa voix douce et hypnotique, elle est souvent comparée à Björk.

 

 

David Ledeunff, guitariste de Hocus Pocus, donnera quant à lui son interprétation de la pop dans des teintes de blues et de hip hop.

 

 

Coming Soon est un groupe pop indie-rock dont le premier album New Grids avait figuré sur la bande originale du film Juno (2007).

 

 

Comme toujours, il y aura aussi des illustrateurs, des projections photos et vidéos, et beaucoup d’autres surprises ! La soirée débutera à 20h, l’entrée est à 15 euros en prévente et sur place.

Vous avez d’autres projets à venir ?

Beaucoup de live ! En 2015, les projets seront plus réguliers, de plus grande envergure, en partenariat avec d’autres collectifs et de nouvelles salles parisiennes… Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook !

 


Prix de la soirée : 12 € en prévente, 15€ sur place


Photo de Une : © Gautier Zaregradsky