Cela est sans doute une évidence pour qui explore notre webzine, Deuxième Page est un projet engagé. Notre philosophie : la confiance. Nous avons la conviction que nos lectrices et lecteurs sont à même de se faire leur propre opinion, d’analyser le contenu que nous proposons. S’il est une chose que nous avons privilégiée depuis la création de Deuxième Page en 2016, c’est bien la nuance. Le besoin de créer une réflexion, de nourrir l’esprit critique, d’apporter un regard différent et éclairé sur des sujets vastes, mais importants. L’esprit de découverte et de sérendipité nous tient particulièrement à cœur. Sans prétention d’absolu, nous encensons ainsi le divers, encourageons le débat et promouvons toute parole progressiste et bienveillante. Nous tenons à rester loin des logiques de pouvoir, de compétition, de violence, de hiérarchie et d’individualisme.

De nos jours, le contexte social et politique – souvent enclin à la simplification, au buzz et à la malhonnêteté intellectuelle – nous rappelle qu’il est parfois nécessaire d’énoncer clairement les choses, de les écrire noir sur blanc. Pas tant pour éviter les méprises, puisque nous sommes sûres que nos engagements transparaissent d’eux-mêmes dans nos publications, mais bien parce qu’il est essentiel de porter nos idéaux fièrement et d’expliquer qui nous sommes et pourquoi notre association à but non lucratif comme notre webzine existent.

Nous choisissons de parler de culture et de son lien avec les problématiques de société. Comprendre les enjeux de leurs interactions dans notre vie de tous les jours nous permet d’avoir un regard plus critique sur le monde qui nous entoure. Pour Deuxième Page, la pop culture est la manifestation la plus visible de ces enjeux. D’où la présence intempestive dans nos lignes de super-héros, fiers représentants de la masculinité toxique.

Nous sommes engagées pour l’égalité de tou-te-s. Nous luttons contre le sexisme, le capitalisme, le racisme, le validisme, l’âgisme, le néocolonialisme, l’impérialisme, la grossophobie, les inégalités sociales et économiques, les discriminations contre les personnes LGBTQIA*. Nous plaidons pour une conscience écologique et une justice environnementale. Pour Deuxième Page, le féminisme s’incarne autant dans le politique que le privé. Au-delà d’un mouvement militant, il s’agit de proposer un nouveau modèle de société.

Voir « féminisme ».

Nous partageons une vision de solidarité avec des démarches associatives féministes et intersectionnelles. Pour Deuxième Page, la sororité est une manière d’unir ses forces avec ses camarades de lutte.

Nous prônons la visibilisation de récits trop longtemps ignorés, la prise de parole par les personnes trop longtemps silenciées. Pour Deuxième Page, offrir une plate-forme à ces voix est indispensable.

Nous tenons à garder notre indépendance et notre liberté éditoriale. C’est pourquoi nous proposons un webzine sans aucune publicité. Cette décision nous permet de ne publier que des contenus qui répondent à nos envies et à nos principes, sans compromis. Pour Deuxième Page, le choix du financement participatif est à ce jour la solution économique la plus en accord avec ses idéaux.

Nous nous engageons à hauteur de nos moyens pour proposer toujours plus de qualité dans notre webzine et notre association. Nous mettons tout en œuvre pour faire vivre ce projet qui nous tient à cœur et qui nous paraît nécessaire dans le paysage culturel. À ce jour, nous sommes toutes bénévoles au sein de l’association et de la rédaction. Pour Deuxième Page, cette situation est cohérente avec nos idées – sans pour autant être idéale, au vu de la quantité et de la qualité de notre travail.

Nous avons créé une association dans le but de soutenir notre démarche par des actions sur le terrain. Pour Deuxième Page, la vie associative est une part essentielle à notre engagement militant.

Nous utilisons l’écriture inclusive de manière consciente et engagée. Cela nous permet de rééquilibrer la disparité des représentations genrées dans la langue française. Pour Deuxième Page, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin.

Dans tout ce que nous faisons, de la rédaction des articles au partage d’actualités et d’événements, en passant par nos projets sur le terrain, nous veillons à rester fidèles à l’ensemble de ces notions et à les défendre coûte que coûte.

Nous avons à cœur de proposer un espace qui nous ressemble et qui nous rassemble.

C’est dans cet esprit que nous avons conçu, et que nous construisons chaque jour, Deuxième Page.

Bienvenue.

 


Images : © Marie-Ange Rousseau