Les poils… Une longue histoire d’attraction-répulsion, pour les femmes plus particulièrement. Cette semaine, Marie-Ange se questionne : notre volonté d’éradiquer la pilosité naturelle de son corps est-elle le résultat d’une construction sociale ou naît-elle d’un désir authentique ? Longs, courts, en tresse ou en chignon (qui sait ?), drus, doux, frisés ou lisses, les poils sont-ils les véritables ennemis à combattre (à coups de bandes de cire) ? Sans mentir, si notre ramage se rapporte à notre pelage, en tant que femmes, nous sommes les maîtresses de notre destinée et surtout de notre corps. 

Epilation13av